top of page

Quelles sont les conditions d’acceptation d’un crédit ?

Conditions d’acceptation d’un crédit consommation / prêt personnel


Conditions d’acceptation d’un crédit consommation / prêt personnel
  • Fichage / interdit bancaire : ce critère d’acceptation d’un prêt est rédhibitoire. La demande de crédit d’une personne fichée (BDF ou FICP) n’a aucune chance de passer.

  • Type d’emploi : Si un des deux emprunteurs n’est pas en CDI ou en profession libérale ou retraité, il sera un peu plus compliqué d’obtenir un accord. Il est généralement assez rare de se retrouver face à un crédit refusé en CDI par tous les prêteurs. Une solution est souvent envisageable.

  • Taux d’endettement : le taux d’endettement acceptable dépend du type de crédit demandé et de la situation globale de l’emprunteur. L’organisme étudie les crédits en cours, les charges (loyers, etc.) du demandeur.

  • Reste à vivre par personne : c’est ce qu’il reste par mois par personne au foyer une fois déduits les frais de logement.

  • Scoring : c’est le critère d’acceptation d’un crédit le plus obscur pour un client (car composé de plusieurs critères sur lesquels les organismes ne communiquent pas) et sans doute celui qui génère le plus de refus.

Important : les organismes de crédit à la consommation ne communiquent quasiment jamais sur les motifs des refus. Malheureusement, c’est tout à fait légal. Comme le rappelle la CNIL, il n’existe pas de droit au crédit en France. Et comme généralement le motif du refus du prêt est le fameux score crédit, calculé par un algorithme en fonction des informations renseignées par le client, les établissements ne seraient même pas capables de communiquer précisément sur les raisons refus du crédit.

Conditions d’acceptation d’un crédit consommation / prêt personnel
Scoring : comment éviter les refus ?

Nous avons vu les principaux motif permettant d’expliquer un crédit refusé. Parmi eux, le scoring est le plus compliqué à comprendre. D’autant plus que d’un organisme à l’autre, le score peut être bien différent.


Multiplier les demandes

C’est la bonne nouvelle. En effet, cela veut dire que pour un même dossier deux organismes différents pourront donner deux réponses différentes. C’est ce que nous constatons dans 20% des cas. Lorsqu’une demande de crédit est refusée, il ne faut donc pas désespérer, elle peut être acceptée ailleurs.


C’est d’ailleurs sur cette base que nous avons construit notre comparateur. Il permet non seulement d’obtenir un classement des meilleurs taux, mais il donne en plus une première réponse de principe en temps réel de l’organisme le moins cher. Notre système est en effet connecté aux principaux organismes de crédit (Sofinco, Cofidis, Franfinance, Cetelem…). Si la réponse est négative, le client peut interroger l’organisme classé deuxième en un simple clic.

Conditions d’acceptation d’un crédit consommation / prêt personnel

Comment est calculé le scoring ?

Le principe du système d’évaluation du crédit est toujours le même. Les organismes et les banques s’appuient sur des critères d’acceptation de crédit pour tenter d’évaluer le risque. Leur objectif est d’éviter à tout prix de se retrouver face à un emprunteur dans l’incapacité de rembourser. Pour évaluer le risque d’une demande de crédit, ils se référent aux demandes de crédit déjà accordées.


Si la demande de crédit ressemble un dossier accepté par le passé et en impayé actuellement, il y a des chances que la demande ne passe pas. Dans ce cas, le crédit est refusé.


Pour être accepté, un dossier doit à la fois respecter des conditions d’acceptation du crédit mais aussi obtenir un bon score. Pour calculer le score, les organismes de crédit attribuent des points en fonction des réponses données au questionnaire crédit. Par exemple, pour la question du type de logement, un propriétaire obtiendra beaucoup de points, alors que quelqu’un logé par sa famille en aura beaucoup moins. Quelqu’un qui a de l’ancienneté dans sa banque peut également obtenir davantage de points, et ainsi de suite. Le score sera le cumul de tous ces points. Il faut atteindre un seuil minimum pour obtenir un accord.


Attention, il est impératif de renseigner des informations exactes en remplissant le questionnaire de crédit, sous peine de s’exposer à un crédit accepté puis refusé à l’étude définitive. Lorsque le dossier est pré accepté, le client doit envoyer des justificatifs et un contrat signé. A ce moment-là, l’organisme va vérifier que les informations déclarées correspondent bien à la réalité.


Conditions d’acceptation d’un crédit à la consommation

Les critères d’acceptation d’un prêt auto ne diffèrent pas tant que ça d’un prêt personnel ou d’un prêt travaux. Même si l’on pourrait imaginer qu’il y a moins de risques d’impayés de la part de quelqu’un qui s’achète une voiture que quelqu’un qui a besoin d’argent sans vouloir en justifier l’utilisation, ce n’est pas l’approche des organismes de crédit. Ils ont plutôt privilégié de proposer des taux un peu moins chers sur les prêts auto neuve ou travaux que sur le prêt personnel. Globalement, on aura les mêmes conditions d’acception sur l’ensemble du crédit à la consommation.


Ce qui change, c’est que les scores crédit ne sont pas les mêmes et la limite des scores de crédit acceptable n’est pas la même d’un organisme à l’autre. Pour faire simple, on pourrait imaginer que certains organismes acceptent plus que les autres, mais font payer leurs crédits un peu plus chers. De cette manière, ils peuvent piloter leur marge et choisir à qui ils s’adressent. Les conditions d’acceptation d’un crédit ne sont donc pas les mêmes d’un organisme à l’autre.




285 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page