Découvert bancaire ou crédit à la consommation, quel est le moins cher ?

On ne se pose pas souvent la question et on a tendance à laisser notre découvert bancaire gérer les fins de mois difficile. Cette option peut pourtant coûter très cher au moment de faire les calculs. Nous allons le voir : opter pour un crédit consommation est parfois plus intéressant que de traîner dans la zone rouge chaque mois.

Quel est le taux du découvert bancaire ?

Vous devriez être vigilant à votre convention de compte car le découvert bancaire est soumis aux mêmes principes de taux d’usure que le crédit renouvelable et crédit amortissable d’ailleurs. Les banquiers ne se gênent pas pour en profiter. Certes, ils ne vont pas jusqu’à l’usure qui leur permettrait de prendre des taux jusqu’à 20% TAEG, mais sont quand même autour de 15%.


Prendre un crédit pour se faire un matelas destiné à prévenir les imprévus revient beaucoup moins cher que de vivre à découvert.


Les Taux TAEG des crédits amortissables sont beaucoup moins élevés. Il vaut mieux faire un crédit pas cher plutôt que de rembourser un découvert bancaire en permanence ! Par exemple, pour un crédit 5000 euros, vous pourriez obtenir des taux à moins de 5% ! Bien sûr et pour cela, il vaut mieux que vous soyez en CDI avec un taux d’endettement raisonnable.

Notre système exclusif de comparateur de crédits indépendant offre 2 avantages majeurs :


Vous obtiendrez le classement des meilleurs taux quel que soit le type de projet ou le montant dont vous avez besoin. Notre classement est basé sur le TAEG, le taux légal. Ce taux est affiché et vous pourrez le comparer au découvert de votre banque.

Vous aurez aussi une évaluation sans engagement de l’organisme qui propose le taux le plus bas. Cela permet de savoir si vous pouvez réellement prétendre à ce meilleur taux. Grâce à notre système, vous pourrez aussi consulter en un seul clic, l’organisme qui propose le deuxième meilleur taux et le troisième meilleur taux.


Conclusion : vous mettez toutes les chances de votre côté de trouver le meilleur taux et de ne plus subir votre découvert bancaire et enrichir votre banquier.


Le découvert bancaire : pire que le crédit renouvelable ?

En réalité, il existe 2 formes de découvert bancaire :


Le découvert bancaire autorisé

Le découvert bancaire autorisé vous permet d’avoir la possibilité de régler des paiements alors que votre compte n’est pas approvisionné. La banque acceptera de passer ces paiements et comptera, tous les jours où vous avez été à découvert, les agios que vous devrez lui payer. Vivre à découvert en banque, c’est comme vivre avec un crédit renouvelable en permanence ou presque. La banque vous a formellement donné une autorisation de découvert bancaire préalable que vous avez signée, stipulant le taux de découvert et la durée maximale. Notons d’ailleurs que cette dernière ne peut être trop importante.


Le dépassement : pire que le découvert bancaire

Avec le dépassement, c’est le risque de la double sanction. Dans ce cas, vous n’avez pas de convention de découvert bancaire avec votre banque. Elle bloquera tous les paiements dès que votre solde de compte est à zéro. Or, c’est possible pour les chèques mais pas pour les cartes bancaires (sauf celles à autorisation systématique). Vivre avec un découvert bancaire, c’est faire sombrer son compte dans ce cas ! Pour régulariser les dépassements, la banque va vous prendre des frais pour chaque opération et l’addition peut être très vite salée. Pour un dépassement effectué avec une carte bancaire, ça va être la double peine : la banque pourra prendre des frais en plus.

CHROME ADVISOR

Taux des découverts autorisés ou non autorisés dans les banques


Les frais de découverts sont, avec les commissions d'intervention, les frais qui rapportent le plus aux banques. Hélas ! Elles sont sur ce sujet assez peu transparentes. Etat des lieux et décodage des frais de découvert.

Ce tableau comparatif présente les tarifs pratiqués pour les clients personnes physiques dans 128 banques. Cela représente la quasi-intégralité du marché français.

Par défaut, les résultats sont présentés par ordre de prix croissant, du tarif le moins élevé au tarif le plus élevé, puis par ordre aléatoire en cas d’égalité.



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout