Crédit conso : comment obtenir le meilleur taux pour votre financement


Comme le prêt immobilier, un crédit à la consommation peut être négocié. Une réalité trop souvent oubliée ! Voici quelques recommandations simples.


Qu'il s'agisse de changer de véhicule, de faire des travaux chez soi ou de partir en voyage, le crédit conso apporte une solution à tous les ménages qui n'ont pas l'épargne suffisante au moment de leur projet, ou qui souhaitent conserver leurs économies. Ainsi, un Français sur quatre rembourse un crédit à la consommation en 2021. Mais gare aux écueils: ce n'est pas parce que son montant d'un est moins élevé que celui d'un crédit immobilier qu'il faut oublier de le négocier. Mode d'emploi pour économiser sur son crédit conso.


Souscrire un crédit conso en magasin, est-ce vraiment une bonne idée ?

S'il est couramment admis qu'un crédit conso peut être souscrit auprès d'une banque, d'autres moyens moins connus peuvent permettre d'obtenir un financement. 9% des Français qui en détiennent un ont ainsi fait le choix de le souscrire directement en magasin ou de payer avec la carte de crédit de l'enseigne.


La solution de souscrire un crédit conso en magasin présente des avantages indéniables : une souscription simplifiée et une obtention simultanée à l'achat. De quoi concrétiser un coup de cœur... et c'est justement là que le piège se trouve. Sans pouvoir comparer avec d'autres offres, le consommateur n'a pas de moyen de négocier le taux et les conditions du prêt personnel. De plus, le processus de souscription est uniformisé et ne permet pas de s'adapter à chaque cas particulier.


« En grande distribution, la distribution du crédit relève d'un traitement assez standardisé, avec un questionnement qui peut être insuffisant sur les capacités de remboursement ».


Soyez donc certain d'être en capacité de pouvoir rembourser votre emprunt avant de vous engager.


Crédit revolving ou prêt classique : quel type d'emprunt favoriser ?

Le crédit revolving, aussi appelé prêt renouvelable, est une enveloppe de financement qui se reconstitue au fil des remboursements. Toujours disponible, il permet de débloquer instantanément de petites sommes d'argent. Il doit toutefois être utilisé avec parcimonie. En effet, il n'est pas rare que le taux d'intérêt d'un prêt renouvelable flirte avec les 20%, soit entre deux et quatre fois plus que le taux d'intérêt d'un prêt personnel. Il est donc préférable de toujours privilégier la souscription de ce dernier, en particulier pour des dépenses élevées : achat d'une voiture, financement d'un mariage, rénovation d'une maison, etc. Dans les enseignes commerciales, le client a souvent le choix entre plusieurs solutions de financement dont au moins un prêt amortissable et une proposition de crédit renouvelable. A partir de 1 000 euros, le magasin proposant du renouvelable est légalement tenu de proposer aussi un prêt personnel.

Bon à savoir : le paiement fractionné en 3, 4 ou 10 fois s'avère être une très bonne alternative au crédit revolving pour des achats de faible montant. En effet, son coût reste limité. Chez Darty, par exemple, en payant en 3 fois, le coût du crédit est de 1,5 %.


Effectuer des simulations avant de souscrire un prêt personnel

« Vous prévoyez de faire un achat important, renseignez-vous en amont sur les financements possibles et notamment auprès de votre courtier »


Pour cela, plusieurs moyens peuvent être utilisés. Sur internet, des comparateurs en ligne permettent d'obtenir un premier aperçu des taux d'intérêt pratiqués par les différentes banques et organismes prêteurs. Quelques mois de moins, ou quelques centaines d'euros empruntés en plus ou en moins peuvent avoir un grand impact sur le coût global du crédit.



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Avis clients verifiés Trustpilot